Les bébés au BabyLab Nanterre

Comment les participants sont-ils contactés ?

En fonction de nos recherches, nous recrutons les bébés et leurs parents, de différentes façons :
- soit par courrier d’après les registres de naissances de l’Etat Civil (autorisation délivrée par les archives de France),
- soit auprès des PMI, des maternités, des sages-femmes. Nous vous présentons un petit document expliquant la recherche à laquelle nous aimerions que vous participiez.
- nous communiquons aussi grâce à ce site internet, qui nous permet de vous informer sur notre BabyLab et ses activités. A partir de ce site, vous pouvez proposer votre participation en remplissant le formulaire de contact sur ce site.
Vous pouvez aussi nous contacter par email ou téléphone.
 
Lorsque vous décidez de participer à une de nos études, nous fixons un RDV, à un horaire qui vous convient. Nous restons à votre disposition pour tout renseignement ou question, tout au long de nos échanges.

Comment les observations se déroulent-elles ?

Le jour du RDV, nous vous accueillons dès votre arrivée et nous vous accompagnons jusqu’au BabyLab. Nous vous laissons vous installer ; votre enfant a le temps de se familiariser. Le BabyLab dispose de jeux adaptés et de tout le nécessaire pour vous occuper de votre bébé (table à langer, canapé, transat et tapis et un four micro-ondes). Nous vous expliquons la recherche à laquelle vous participez et nous vous faisons signer un formulaire de consentement pour cette participation. Ce formulaire vous réexplique le but de l’étude et nous permet d’utiliser les données issues de votre participation.

Dès que votre bébé est prêt, nous commençons. Vous pouvez poser toutes vos questions à tout moment. A la fin de l’étude, nous remettrons à votre enfant le diplôme du petit scientifique qui matérialisera/souvenir….
 

Combien de temps faut-il prévoir ?
Nous prévoyons des rendez-vous d’au maximum une heure pour l’ensemble. La passation en elle-même peut durer entre 5 et 50 minutes selon l’étude.

Serai-je avec mon bébé ?
Oui, votre enfant reste avec vous tout le temps. Durant la passation, votre enfant est soit sur vos genoux, soit dans un transat et, dans ce cas, vous êtes à côté.

Et après ?
Les données, les vidéos vont être analysés, quasiment image par image, en fonction de la question que nous nous posons. Nous regardons le déplacement des mains, les temps de sourire, écoutons les vocalisations produites par votre bébé. Mises ensemble, les données de vos participations vont nous permettre de répondre à la question posée, grâce à des analyses statistiques. Nous publions ensuite un article de recherche, dans une revue scientifique spécialisée. L’article pourra vous être fourni si vous le souhaitez. De plus, sachez que les données et les enregistrements restent anonymes et confidentielles.
Et si mon bébé pleure ou est grognon ? C’est normal, tous les bébés ont chacun leur moment. Nous nous ferons passer le bien-être de votre enfant avant la recherche. C’est aussi pour cela que nous nous intéressons à un ensemble d’enfants et pas à un seul enfant.

Comment travaille-t-on au Babylab Nanterre ?

Selon les questions que nous nous posons et l’âge des bébés, les méthodes diffèrent. Nous avons le plus souvent recours à l’observation : nous vous mettons dans une situation déterminée, dans un cadre ludique adapté à l’âge de l’enfant et sans danger pour lui.


Pour savoir ce que les bébés comprennent du monde qui les entoure, nous pouvons aussi leur présenter sur un écran des images, des films et des sons et nous cherchons à connaître leur préférence entre deux images ou deux sons ou à identifier des réactions de surprise dans certaines situations.



Nous pouvons également filmer la manière dont les bébés manipulent un objet et coder par la suite si leurs comportements changent après une démonstration.
Nous cherchons aussi à comprendre comment un enfant se comporte dans différentes situations d’interaction avec son parent. Nous filmons là encore la situation que nous pouvons ensuite analyser et coder de manière fine grâce à logiciels spécifiques.

Mis à jour le 27 juillet 2016